Arabel

Arabel

arabel.png

Arabel a toujours été une étape animée pour les marchands sur la route des caravanes qui relie les terres riches en minerai qui bordent la Mer de Lune aux ports de Cormyr et plus loin à l’ouest.

Arabel est une ville de taille respectable, qui compte environ un millier de bâtiments principaux, et qui se dresse à l’endroit où la Voie Orientale coupe la Route de Calantar, dans l’est du royaume. C’est une cité fortifiée, mais qui comporte un grand nombre d’aires marchandes à l’extérieur de ses murs. Arabel est avant tout une cité marchande, célèbre pour ses joyaux, et tout particulièrement ceux de la Maison de Thond.

Ses habitants sont connus sous le nom d’Arabellan.

Une partie de citée est construite sur une haute colline où l’on retrouve le château Marliir, la citadelle de l’Echevin Principal et les résidences les plus cossues des nobles et marchands de la ville. La ville porte le nom d’Arabel la « Citée Blanche », a cause de ses hautes murailles blanchie a la chaux, même si certaines mauvaises langues l’appellent parfois la « Citée Franche » en réponse a sa longue histoire séditieuse.

forteresse_chinon.gif

Beaucoup de compagnies marchandes y possèdent un comptoir, dont la célèbre Maison de Fer de Tethyamar, et on peut toujours y engager des mercenaires compétents. Arabel est également la principale zone de chargement de charbon du Cormyr (en provenance des mines de la Passe des Gnolls.).

Les maisons marchandes locales comprennent, entre autres, les maisons Baerlar, Bhela, Gelzunduth, Hiloar, Kraliqh, Misrim, Nyaril et Thond.

La ville d’Arabel a été construite aux abords d’une large colline ou les principaux bâtiments ont été battis. La citée, d’abord simple localité de bucherons et fermiers s’est très vite développée profitant de ses trois atouts géographique majeurs. Tout d’abord la proximité de grandes routes commerciales vers les Vaux, la présence du fleuve de l’Epée coulant a ses pieds et la Colline Majeure lui offrant un poste de défense très avantageux.

L’implantation des hommes s’est tout d’abord fait sur les bords de la rivière de l’Epee, puis peu à peu le granite et le calcaire de la Colline Majeure fut exploités pour construire les murs et les temples de la ville, laissant de très larges galeries sous les pieds de ses habitants. De ce fait, Arabel est une des premières (et une des seule) ville du continent a profiter d’un réseau d’égouts sommaire. Il n’est pas rare que des particuliers aient accès a ces souterrains ou s’en servent comme lieu de stockage.

- Histoire -
- Quelques vues d’Arabel -

Personnages Importants

- La famille Marliir -
- La famille Chassecouronne -
- La famille Forte-Tour -
- La famille Dragornal -
- La famille Plumedor -
- Les soeurs Bhela -

Bhela (weapons and armor), Gelzunduth (winery), Hiloar (brewery), Kraliqh (real estate), Misrim (horses), and Nyaril (grains) families.

Carte d’ArabelAnotation Arabel

Les temples les plus notables

Le Temple des Auspices (Temple de Tyche)
Le Scriptorium (Temple de Deneir)
L’Epi de Blé ( Chapelle de Chauntéa)
La Roue du Commerce (Chapelle de Waukyne)
Le Voile Gris (Chapelle de Jergal)
Les Bains de la Deesse (Temple de Sunie)

Auberges et Tavernes

La Licorne Lubrique
La Sirène Rougissante
Le Rat de la Cale
La Mousse Glorieuse

Les commerces notables

- Les bains de la Deesse
- Le Comptoir de la Maison de Fer (Tethyamar)

Les Lieux notables

Le Château Marliir
La Citadelle
Les portes de la ville
La fontaine Galaghard

Arabel

Les Compagnons d'Ailleurs oMiCid